Réparation

Changer le moteur de sa voiture : quelques informations à retenir avant l’intervention

Le changement de moteur est parfois inévitable, surtout lorsque les réparations n’améliorent pas la situation de la voiture. Procéder au changement est totalement possible et dans les droits du propriétaire. Cependant, vous devez mettre les points sur certaines choses pour réaliser l’opération. Si vous envisagez de changer le moteur de votre véhicule, les informations suivantes vous seront utiles.

Changement de moteur : quel impact sur la carte grise ?

Lorsque les réparations n’apportent plus ses fruits au moteur, une greffe de moteur est à prévoir. Toutefois, il est important de savoir que cette intervention est régie par la loi. Selon la loi, l’impact sur la carte grise dépend de deux hypothèses : changement du moteur par la même référence et changement de moteur par un modèle plus performant. 

Si vous souhaitez changer le moteur contre un nouveau, mais de même référence, il n’y aura pas de conséquence sur la carte grise. En effet, remplacer un moteur avec un modèle identique n’implique aucune modification dans les caractéristiques techniques d’une voiture. Dans ce cas, une modification de certificat d’immatriculation n’est aucunement nécessaire.

Par contre, le remplacement d’un moteur avec un modèle plus puissant est une opération qui modifie les caractéristiques techniques d’un véhicule. Dans ce deuxième cas, il est obligatoire de faire une demande pour obtenir une nouvelle carte grise. De plus, l’obtention de cette nouvelle carte grise repose sur une pièce justificative d’homologation délivrée par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement ou DREAL. C’est à cette institution de délibérer et déterminer si le remplacement est conforme au Code de la route.

Pour un moteur plus performant : qu’en est-il de l’assurance ?

Pour toutes opérations qui impliquent une modification des aspects techniques d’une voiture, le propriétaire est tenu d’informer l’assurance. Pourquoi ? C’est tout simplement parce que la voiture n’est plus la même que celle prescrite dans le contrat d’assurance. Par conséquent, il faut modifier ce contrat ou même en conclure un autre selon la décision de l’assureur. 

En cas de non-déclaration, si l’assurance découvre par le biais de ses experts, après un accident les modifications de la voiture, il est probable que le contrat soit résilié. La résiliation du contrat est une grande perte pour le propriétaire, car il va endosser tout seul les conséquences de l’accident causé. De plus, la non-déclaration des modifications aux assureurs constitue une infraction. 

Changer de moteur : à quel prix et à qui faire appel ?

Le prix de changement de moteur est un peu coûteux. Le principe est que vous devez le remplacer avec un modèle identique. Ainsi, le coût de remplacement va dépendre du modèle que vous souhaitez remplacer. Pour les modèles standards, ils coûtent entre 500 et 2 500 euros. Et ce prix peut atteindre les 4 500 euros pour les nouveaux modèles de voitures.

Changer le moteur d’un véhicule est loin d’être une intervention facile. Le moteur est un organe vital. C’est pourquoi son remplacement nécessite de la délicatesse et de l’expérience. Il est toujours conseillé de demander l’aide d’un professionnel dans ce genre d’intervention. Remplacer le moteur soi-même, c’est prendre des risques puisque de nombreux problèmes pourraient survenir pendant l’installation et ainsi endommager la voiture.