Conseils

Les points essentiels sur la carte grise à l’étranger et le certificat provisoire d’immatriculation

Tout véhicule doit disposer de sa carte grise qui est sa pièce d’identité. Sachez qu’elle comprend les informations enregistrées concernant l’automobile et son titulaire. Dans chaque pays, avoir une pièce d’identification est obligatoire.

Faire sa carte grise à l’étranger : pour quelles raisons ?

Sachez que ce cas apparaît souvent lors de l’acquisition d’une auto en dehors du territoire français. Il en est de même quand votre voiture est de passage dans un pays étranger. Du fait que le prix d’une automobile est relativement moins coûteux dans quelques pays de l’Europe comme ceux du nord : Norvège, Danemark ou Finlande, les gens sont plus intéressés vers ces pays pour acheter leur futur véhicule.

Toutefois, en obtenant une automobile ou en la faisant à l’étranger, il faut faire une demande de carte grise. Cela s’explique par le système d’immatriculation et d’identification différent d’un pays à un autre. En d’autres termes, une voiture immatriculée en France ne sera jamais reconnue en Allemagne qui a son propre système d’identification de voiture.

De ce fait, l’acquisition d’une voiture en pays étranger requiert une carte grise adaptée à ce dernier. Pour les voitures de passage, il faut un document de véhicule provisoire intitulé CPI WW.

Sachez que le site https://www.pariscartegrise.fr/ conseille les personnes voulant faire la requête de carte grise en pays étranger. L’obtention de la carte grise doit être faite dans les plus brefs délais. En effet, votre véhicule est interdit de circulation sans celle-ci.

Faire sa carte grise à l’étranger : quel service solliciter ?

Selon votre budget, vous pouvez soit faire appel à un intermédiaire pour les étapes d’obtention de votre document en pays étranger, soit réaliser vous-même les démarches. En général, la requête de carte grise est à envoyer en ligne sur le site officiel de l’ANTS.

Sachez que ce dernier est en charge de toute démarche relative à la carte grise, qu’il s’agisse de demande, de renouvellement ou de copie. Si vous n’êtes pas encore habitué aux paperasses administratives de véhicules, la recommandation est de faire appel aux prestations d’un garagiste. Ce dernier doit disposer de l’habilitation du ministère de l’Intérieur dans ce cas.

Qu’en est-il du certificat d’immatriculation provisoire ?

Dans le meilleur des cas, vous obtenez votre carte grise dans la semaine après le dépôt de votre dossier. Cependant, si ce délai est dépassé, vous pouvez procéder à la démarche d’acquisition d’un certificat d’immatriculation, qui sera provisoire.

Le plus souvent, la prolongation s’explique par le manque de documents justificatifs dans votre dossier ou par l’analyse minutieuse de celui-ci. Un certificat d’immatriculation provisoire est tout à fait justifié dans ce cas. Pour cela, il faut envoyer la demande sur le site de l’ANTS qui facilite la transmission de vos documents.

Pour ces derniers, vous devez avoir les papiers d’identification du véhicule issus du pays où il a été acheté. Il y a également la paperasse prouvant le paiement des droits de douane, la photocopie de votre pièce d’identité et le quitus fiscal. Sachez que ce certificat d’immatriculation provisoire permet à votre auto de circuler librement dans le pays dans l’attente de la carte grise définitive.